Le 28 novembre, le Parlement a adopté une proposition de loi de l’UMP concernant « les certificats d’obtention végétale ». Il but annoncé est de simplifier l’utilisation de semences de variétés protégées. En réalité, il s’agit de protéger la propriété industrielle des grands semenciers au dépens des agriculteurs. C’est en tout cas l’analyse de nombreux acteurs du secteurs : des syndicats professionnels agriculteurs, écologistes, estiment que cette loi « bafoue » des pratiques agricoles ancestrales.

Voir l’article du Monde sur le sujet

Publicités

À propos de Merlin

REDACTEUR WEB - PRESSE - AUDIOVISUEL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s